Villes - Blog - Contactez-nous  

Cet événement est passé

Rencontre avec Abdellah Baida autour de "Testament d'un livre"

Le 02 mars 2018 à 18:30 Ajouter au calendrier

Kalila Wa Dimna  -  Rabat

Type d'accès: Sur Réservation Réserver

Comptez-vous assister à cet événement ?

Oui Peut-être

A propos

La librairie Kalila Wa Dimna vous invite à une rencontre-débat et signature du roman de Abdellah Baida "Testament d'un livre" (Ed. Marsam)

Vendredi 2 Mars à 18h30.
Entrée gratuite

Le livre sent la fin approcher. C’est pourquoi il prend la décision d’écrire son «testament» pour témoigner de sa vie et de celles des siens avant l’extinction de son espèce.

Il est fort connu que le livre d’un auteur soit susceptible de constituer un testament. Cependant, l’écrivain marocain, Abdellah Baida, a carrément fait l’inverse. Dans son nouveau roman «Testament d’un livre», édité par la maison Marsam, c’est une publication qui, comme son nom l’indique, fait son propre legs. De quoi faire du roman d’Abdellah Baida une œuvre appétissante.

A propos de son roman, l’auteur indique que «c’est un livre qui prend la parole et raconte son histoire». Dans l’intrigue, ce livre est, selon Abdellah Baida, enfermé dans la bibliothèque d’Al-Quaraouiyine à Fès, dans un abandon total. Le livre en question sent la fin approcher. C’est pourquoi il prend la décision d’écrire son «testament» pour témoigner de sa vie et de celles des siens avant l’extinction de son espèce. Ainsi, il dévoile tout, son bonheur comme ses misères. Il expose également ses amours vécues publiquement avec des écrivains connus et reconnus ou, dans l’intimité, avec des lecteurs anonymes. Des moments de complicité et de partage. «Mais l’ombre des autodafés envahit rapidement cette mémoire meurtrie pour faire jaillir les images», enchaîne l’auteur. Dans ce sens, il conduit l’image d’Averroès persécuté à Cordoue et celle du nazi Goebbels haranguant la foule et brûlant des milliers d’ouvrages à Berlin. Les secrets de la Brigade anti-livres et les menaces qui pèsent sur l’écrit sont alors dévoilés par un livre qui n’hésite pas à reconnaître aussi ses propres crimes, notamment l’assassinat d’un certain Jahiz. Des faits qui méritent d’être connus.

Site web

photos

Donnez votre avis

Décerner une note :